cote sud memoire vive



Histoire locale : ANGRESSE

 

- Un registre de la fabrique red�couvert.

- Glan� dans les Archives 

 

UN REGISTRE DES D�LIB�RATIONS DE L'EGLISE D'ANGRESSE, DE 1831 A 1857,(registre de la "fabrique").

 (La fabrique est constitu�e d'un groupement de fid�les qui contr�le et administre les int�r�ts temporels d'une paroisse, qui peut acqu�rir, ali�ner, administrer les biens...pour permettre l'entretien de l'�glise et la vie de la paroisse.)

 

 Un Registre de d�lib�rations de la fabrique d'Angresse qui commence le 4 septembre 1831, sous Louis-Philippe roi des Fran�ais, et se termine au 16 ao�t 1857, sous Napol�on III, in�dit jusqu'� ce jour, �claire notre connaissance d'Angresse au XIX� si�cle.

D�s la premi�re d�lib�ration on constate que l'on a affaire � une paroisse peu fortun�e. Les ouvrages effectu�s dans l'�glise par le sieur Lagarde ne pourront �tre pay�s qu'au 1� janvier 1832. Et en feuilletant le registre on constate, d'ann�e en ann�e, un d�ficit chronique. La seule recette fixe est celle de la location des chaises et bancs.
En 1832 on �tablit leur tarif : � Nous membres de la fabrique de l'�glise St Pierre d'Angresse, l�galement assembl�s sur le peu de moyens de la fabrique, avons d�lib�r� qu'il �tait n�cessaire d'imposer une obligation � chaque personne qui aurait une chaise ou banc dans l'�glise, de donner une aum�ne que nous avons en m�me temps jug� devoir �tre de 1franc par an pour chaque chaise et 75 centimes pour les bancs, moiti� du payement � la P�ques et final payement de la Toussaint. Angresse le 5 avril 1832 sign� Lafitte pr�tre desservant et deux signatures Soubran. Les autres "n'ont point sign� pour ne scavoir".

Les membres du conseil de fabrique sont au nombre de 6 en 1832 parmi lesquels on �lit un Pr�sident Dominique Th�venin, un secr�taire Fran�ois Soubran et un Tr�sorier Arnaud Clavi�res, les autres membres du conseil �tant Jean Labenat, Gratien Descoustey et Robert Lamoliatte.

Le bureau qui se compose de quatre "marguilliers", d�cisionnaires des d�penses, �lit cette m�me ann�e Robert Lamoliathe (sic) �lu � la place de Jean Labescat Le pr�sident sera Etienne Ligneau. On constate que le secr�taire Fran�ois Soubran cumule les fonctions des 2 secr�tariats car il est seul � savoir �crire, les autres personnes ne signent  � pour ne savoir �. Quant au tr�sorier, Arnaud Clavi�res s'il ne savait �crire de toute �vidence il savait du moins compter.

L'ann�e suivante le prix des chaises passera � 1 franc 50. Selon le mandement de Mgr l'�v�que, (repris dans les registres de Doazit relev�s par M.Dubedout), � l'adjudicataire doit s'assurer que les chaises ne sortent pas de l'�glise, sont rang�es apr�s l'office, que les hommes ne se placent pas avec les femmes et r�ciproquement �.
En 1837 le prix de location des chaises n'a pas chang� mais l'on distingue les bancs de 1/2 m�tre qui se louent 75 cent , ceux de 3/4 de m 1fr25 et d'un m�tre 1fr 75. On n'en permet pas de plus long dans l'�glise.

 Mr le desservant a �t� averti en 1839 d'une prochaine visite de Monseigneur et les pr�paratifs 1845 Etablissement du chemin de la croix.


 Fran�ois Ad�la�de Adolphe Lanneluc, par la mis�ricorde divine et l'autorit� du Saint Si�ge apostolique, �v�que d'Aire,
Sur la demande �crite qui nous a �t� adress�e le 2 d�cembre 1845 par M. le cur� d'Angresse d'�riger le chemin de la Croix dans l'Eglise d'Angresse, canton de Souston, arrondissement de Dax.
 En vertu du bref de N. S. P. le Pape Gr�goire XVI, dat� de Rome, du 16 Xbre 1829 par lequel il nous autorise � �tablir par ns m�me ou par nos d�l�gu�s cette d�votion si utile,
 Nous autorisons l'�rection du chemin de la croix dans l'�glise d'Angresse et nous nommons pour l'�riger avec les c�r�monies prescrites, Mr Lacausse cur� d'Angresse.

 En cons�quence, et suivant la teneur du rescrit, tous les fid�les qui visiteront la station, et rempliront les conditions prescrites, gagneront chaque fois toutes les indulgences que les SS Pontifes ont attach�es � cette d�votion. 

 La pr�sente autorisation et le proc�s-verbal de l'�rection du chemin de la croix, apr�s avoir �t� transcrits sur les registres de la fabrique, seront plac�s dans un tableau, sous verre, � c�t� de la premi�re station.
Donn� � Aire, en notre palais �piscopal, sous notre seing, le sceau de nos armes et le contre-seing de notre secr�taire, le 5 Xbre 1845.
? Fs Ad. Ad. Ev. d'Aire
par mandement de Monseigneur l'Ev�que,
A. Dulin ch h secret. g�n.


Proc�s-Verbal

Nous Jean Lacausse cur� d'Angresse, d�l�gu� par l'ordonnance de Monseigneur l'Ev�que, en date du 5 Xbre 1845, avons �rig� avec les c�r�monies et formalit�s prescrites, le chemin de la croix, dans l'Eglise d'Angresse, arrondissement de Dax, le 1er janvier 1846.
fait � Angresse, le 1er Janvier 1846.
 Sign�s
 Lamaison Ptre   Buros Ptre
 Maisonnave  Bugard Ptre  Lacausse Ptre Dt.


Il convient d'attacher un int�r�t particulier aux comptes rendus des visites pastorales de l'�v�que. D'abord parce que ces dates marquent toujours un �v�nement d'importance pour une paroisse et surtout parce qu'elles sont une � photographie � de l'�tat dans lequel se trouvent les b�timents, le mobilier et les objets du culte � un jour donn�.

On trouve deux de ces visites relat�es dans le registre, la premi�re en juin 1840 et la seconde 10 ans plus tard en juin 1850.

Or, au mois de janvier 1840, un avis �manant de l'�v�ch� tombe comme un coup de tonnerre : l'ostensoir (qui sert � exposer l'hostie consacr�e � la vue des fid�les et dont la forme la plus r�pandue est le soleil ou � gloire � au centre duquel est plac� une custode de verre contenant l'hostie, le tout mont� sur un pied) de l'�glise qui appara�t sur le premier inventaire du mobilier de l'Eglise d'Angresse en 1833 sous l'appellation � blanchi en argent �, est d�sormais interdit par les statuts du dioc�se. En effet sa gloire d'argent est cass�e, il lui manque plusieurs branches, et le pied lui aussi est branlant. En urgence on le confie � M. Bruno, horloger et bijoutier � St Esprit, qui r�pare le pied et change la gloire pour la somme de 65 francs. Bien entendu la fabrique, en d�ficit chronique, ne poss�de pas cette somme mais M. le desservant en fait l'avance? � Quoique toute la gloire ne soit pas d'argent, nous sommes autoris�s � nous en servir par une lettre de Mgr l'�v�que du 16.01.1840 �.
Ouf ! Maintenant tout devrait �tre parfait.

Mgr l'Ev�que vient rendre sa visite pastorale et voici l'Ordonnance qu'il �tablit:
Fran�ois Ad�la�de Adolphe Lanneluc, par la mis�ricorde divine et l'autorit� du Saint Si�ge apostolique.
Ev�que d'Aire.
A tous ceux qui ces pr�sentes verront, salut et b�n�diction en Notre Sgr J-C.
A la suite de la visite pastorale que nous avons faite dans la paroisse d'Angresse le 9�me jour du mois de juin 
 Nous avons ordonn� et ordonnons ce qui suit :
art. 1er
Les crois�es du sanctuaire seront munies de barres de fer de mani�re � pr�server l'�glise de l'entr�e des malfaiteurs.
art. 2eme
 Le confessionnal sera muni d'une ferrure et les grilles en seront serr�es.

art. 3eme
 La cuvette destin�e � renfermer l'eau baptismale sera �tam�e et munie d'un couvercle.
art. 4eme
 Les pierres sacr�es des deux autels d�di�s, l'un � la Sainte-Vierge, l'autre � St. Jean Baptiste seront garnies de reliques.
art. 5eme
 Nous d�fendons qu'il soit fait � l'avenir du linge en coton, permettant toutefois qu'on ach�ve d'user celui qui existe d�j�.
art. 6eme
 La cl�ture du cimeti�re sera r�par�e.
art. 7eme
 Dans le d�lai de trois mois, Mr le Cur� nous rendra compte de l'ex�cution  de la pr�sente ordonnance, laquelle sera lue au pr�ne de la messe de paroisse le premier dimanche qui suivra sa r�ception et transcrit sur les registres de la fabrique.
Donn� � Dax, en notre grand s�minaire, sous notre seing, notre sceau et le contreseing de notre secr�taire le 15 juin 1840

? Fs Ad. Ad. Ev. d'Aire
Par mandement de Monseigneur l'�v�que d'Aire,

A. Dulin chan honor secretaire
Pour copie conforme Lacausse Ptre

Pour la fabrique, plus que jamais endett�e, cela signifie des d�penses extraordinaires de 65 francs. Elles feront l'objet d'une aide de la commune et Monsieur le desservant mettra le compl�ment (qui devra lui �tre rembours� sur les premiers fonds qui rentreront).


En1845 des r�parations importantes s'imposent � l'int�rieur de l'�glise car  � le ma�tre-autel tombe de v�tust�, plusieurs morceaux se d�tachent et se perdent et le tableau est presque enti�rement effac�. (En 1836 ce tableau avait pourtant �t� rafra�chi pour 2 francs 15).

Plusieurs statues, mutil�es depuis la r�volution de 1792, n'ont jamais �t� r�par�es, la dorure dispara�t. Consid�rant qu'il existe deux autels collat�raux qui se d�truisent, enti�rement nus, interdits de fait et dont les tableaux sont en lambeaux. Consid�rant que la vo�te pass�e au bleu et parsem�e d'�toiles est presque effac�e, rend l'�glise fort obscure et offre un coup d'?il d�sagr�able.

En 1846 se cr�e une confr�rie dont je ne sais pas s'il reste beaucoup de confr�res, c'est la Confr�rie du scapulaire dont on sait que �  le Sieur Cur� doit avoir soin de ne recevoir en la dite confr�rie que des personnes exemplaires, de bonne vie et r�putation, de ne jamais s'�manciper de rev�tir du saint habit de la Vierge des hommes scandaleux et des femmes d�bord�es menant vie inf�me.

En 1850 : nouvelle visite pastorale. Monseigneur ordonne :
Fran�ois Ad�la�de Adolphe Lanneluc, par la mis�ricorde divine et l'autorit� du Saint
Si�ge apostolique, Ev�que d'Aire.


A tous ceux qui ces pr�sentes verront, salut et b�n�diction en Notre Sgr J-C.


A la suite de la visite pastorale que nous avons faite dans la paroisse d'Angresse le 9� jour du mois de juin.

Nous avons ordonn� et ordonnons ce qui suit :
art. 1er
M. le Cur� et la fabrique feront aupr�s de l'autorit� municipale les d�marches convenables pour obtenir la restauration du retable qui n'est pas en rapport avec le reste de l'�glise.
art. 2�me
Dans le d�lai de trois mois, l'ostensoir demeurera interdit. Pass� ce d�lai, jusqu'� ce qu'un autre ait �t� achet� conforme aux prescriptions des statuts, il ne sera fait ni processions, ni exposition du Saint Sacrement, ni donn� de b�n�diction, pas m�me avec le ciboire.
art. 3�me
Aussit�t que les ressources de la fabrique le permettront, on ach�tera un b�nitier portatif.
Art. 4�me
Afin que la fabrique soit � m�me de fournir aux d�penses n�cessaires pour le service de l'Eglise, nous l'engageons fortement � �lever � deux francs le prix de l'abonnement des chaises, avant le premier jour du mois de septembre.
Donn� � Ondres en cours de visites pastorales sous notre seing, le sceau de nos armes et le contre-seing de notre secr�taire, le 20� jour de mai de l'an 1850.
? Fs Ad. Ad. Ev. d'Aire

par mandement de Monseigneur l'Ev�que
A. Bourrens pro secret/
Pour copie conforme Lacausse Ptre

 

 


 


Il est d�cid� de doubler ponctuellement le prix des chaises pour un an, mais on n'en trouve pas trace dans les comptes du budget. et cette fois il n'est plus question de l'ostensoir pendant 2 ans. On le retrouve dans les d�lib�rations de 1852 avec le m�me probl�me de la gloire interdite.

La fabrique d�cide de faire des qu�tes suppl�mentaires et � domicile, ses ressources �tant bien trop insuffisantes. En effet, le 14 avril de cette m�me ann�e, � l'arr�t� des comptes du conseil il appara�t que gr�ce aux recettes extraordinaires provenant des qu�tes, un exc�dent de 95 francs va pouvoir couvrir la valeur des rayons d'argent de l'ostensoir, permettre d'acheter une boite pour porter le St Viatique aux malades et une autre pour les infirmes, � ces deux derni�res dont on se sert maintenant appartenant � l'�glise de Soorts, annexe d'Angresse �.

Quant aux d�penses extraordinaires � l'�glise et aux murs du cimeti�re, le conseil estime qu'il faudrait au moins 650 francs pour les couvrir. Comme la fabrique est bien incapable de faire face � ces grosses d�penses, elle s'en rapporte au z�le du Conseil Municipal � sur qui ces r�parations retombent �.

Notons qu'il appara�t � la fin du livre, sur l'inventaire de 1857, un � ostensoir neuf �.

A la derni�re page, le 16 ao�t, Jean Lavigne est nomm� pr�sident de la fabrique. Les autres membres sont Benesse, Bisbau, Pettes, Lesbats, et Cazenave. (Ces deux patronymes se retrouvent encore � Angresse) et le budget est toujours d�ficitaire !

A l'�tude des importants travaux de r�novation pr�vus pour l'�glise Saint Pierre, patrimoine oubli� d'une valeur inestimable, il y a fort � parier que rien n'est nouveau sous le soleil et que la fabrique aura encore bien besoin des fonds publics.

Pourtant les choses ont bien chang�es. En 1845 on pouvait lire qu'il �tait � inutile d'attendre le moindre secours de la charit� des fid�les, presque tous m�tayers et r�duits � la plupart � la derni�re indigence par les malheurs du temps? �.

Les barthes, consid�r�s autrefois comme des mar�cages d�sagr�ables, sont aujourd'hui une attraction touristique remarquable. Et maintenant on r�ve d'habiter Angresse, village o� il fait bon vivre.

Anne-Marie Bellenguez

avril 2008

 --------------------------------------------

 

Bribes d'ARCHIVES :

1733 (Etude de M�Sarrade, Notaire � Saint-Vincent)

Le 1er mars 1733,

 

 

1837

Ev�ch� d'AIRE
Dominicus-Maria Savy, miseratione divina et sancta sedis apostolicae auctoritate Episcopus Aturensis,
Consid�rant que par notre avis du 22 Avril 1837, contenant UNE NOUVELLE CIRCONSCRIPTION DES PAROISSES DE CAPBRETON, D'ANGRESSE ET DE ST VINCENT-DE-TYROSSE, nous avons consenti,
1� - � distraire de la. Succursale de Capbreton la commune de Soorts, pour la r�unir � la succursale d'Angresse;
2� -  � distraire de la Succursale d'Angresse la commune de Saubion, pour la r�unir � la succursale de St Vincent-de-Tyrosse, aussit�t que la premi�re aurait re�u la d�nomination l�gale d'annexe d'Angresse, et la deuxi�me la d�nomination l�gale d'Annexe de St Vincent-de-Tyrosse.

Consid�rant que cette double d�nomination leur a �t� effectivement donn�e par une ordonnance royale du 30.03.1838.

En vertu des pouvoirs spirituels inh�rents � notre titre d'Ev�que d'Aire, nous avons ordonn� et ordonnons ce qui suit :

1� La commune de Soorts est distraite, d�s ce jour , de la juridiction de M. le Desservant de Capbreton, et est annex�e � la Succursale d'Angresse, d�sormais elle fera partie de la paroisse d'Angresse et sera soumise � la juridiction spirituelle de son pasteur.
2� La commune de Saubion est distraite, d�s ce jour , de la juridiction de M. le Desservant d'Angresse et est annex�e  � la Succursale de St Vincent-de-Tyrosse, et sera soumise � la juridiction spirituelle de son pasteur.

La pr�sente ordonnance sera lue � la messe de paroisse d'Angresse le premier dimanche qui suivra sa r�ception et soigneusement conserv�e dans les archives de l'Eglise.
Donn�, dans notre grand S�minaire de Dax, le 22 mai 1838.
Ev.d'Aire
Par Mandement de Monseigneur l'Ev�que
Durrieu che.hre. Sre.per.
Pour copie conforme � l'ordonnance
Lacausse Ptr Dt.

  --------

 

1845 Etablissement du chemin de la croix.


 Fran�ois Ad�la�de Adolphe Lanneluc, par la mis�ricorde divine et l'autorit� du Saint Si�ge apostolique, �v�que d'Aire,
 Sur la demande �crite qui nous a �t� adress�e le 2 d�cembre 1845 par M. le cur� d'Angresse d'�riger le chemin de la Croix dans l'Eglise d'Angresse, canton de Souston, arrondissement de Dax.
 En vertu du bref de N. S. P. le Pape Gr�goire XVI, dat� de Rome, du 16 Xbre 1829 par lequel il nous autorise � �tablir par ns m�me ou par nos d�l�gu�s cette d�votion si utile,
 Nous autorisons l'�rection du chemin de la croix dans l'�glise d'Angresse et nous nommons pour l'�riger avec les c�r�monies prescrites, Mr Lacausse cur� d'Angresse.
 En cons�quence, et suivant la teneur du rescrit, tous les fid�les qui visiteront la station, et rempliront les conditions prescrites, gagneront chaque fois toutes les indulgences que les SS Pontifes ont attach�es � cette d�votion.
 La pr�sente autorisation et le proc�s-verbal de l'�rection du chemin de la croix, apr�s avoir �t� transcrits sur les registres de la fabrique, seront plac�s dans un tableau, sous verre, � c�t� de la premi�re station.
 Donn� � Aire, en notre palais �piscopal, sous notre seing, le sceau de nos armes et le contre-seing de notre secr�taire, le 5 Xbre 1845.
? Fs Ad. Ad. Ev. d'Aire
par mandement de Monseigneur l'Ev�que,
A. Dulin ch h secret. g�n.


Proc�s-Verbal

Nous Jean Lacausse cur� d'Angresse, d�l�gu� par l'ordonnance de Monseigneur l'Ev�que, en date du 5 Xbre 1845, avons �rig� avec les c�r�monies et formalit�s prescrites, le chemin de la croix, dans l'Eglise d'Angresse, arrondissement de Dax, le 1er janvier 1846.
fait � Angresse, le 1er Janvier 1846.
 Sign�s
  Lamaison Ptre   Buros Ptre
  Maisonnave  Bugard Ptre  Lacausse Ptre Dt.

--------

1846 Cr�ation d'une Confr�rie du Scapulaire � ANGRESSE

Fran�ois Ad�la�de Adolphe Lanneluc, par la mis�ricorde divine et l'autorit� du St. Si�ge apostolique, Ev�que d'Aire
Vu la supplique � nous adress�e par M. Lacausse, pr�tre-cur� d'Angresse, canton de Souston,  tendant � ce qu'il nous plaise �riger canoniquement dans l'�glise d'Angresse la confr�rie du Scapulaire,
Vu les articles 336 et suivants des statuts du dioc�se,
En vertu des pouvoirs � nous accord�s le 14 janvier et 16 avril 1845 par N. S. P. le pape Gr�goire XVI,
Voulant faciliter aux fid�les de notre dioc�se le moyen de se consacrer plus �troitement au culte de la tr�s Sainte Vierge et de se tenir constamment sous sa puissante protection, en portant le Saint habit qu'elle a donn� comme une marque distinctive de ses pieux serviteurs.
Nous avons �rig� et �rigeons par ces pr�sentes dans l'�glise d'Angresse la confr�rie du Scapulaire, voulant que tous les fid�les qui, avec les conditions requises, y seront agr�g�s par M. le cur� de ladite Eglise, jouissent � perp�tuit� de tous les privil�ges et indulgences accord�s par les Souverains Pontifes � la confr�rie M�re �tablie � Rome sous le titre de Notre Dame du Mont Carmel,.
Sera notre pr�sente ordonnance transcrite en t�te du registre de la confr�rie, et dans le registre paroissial, et affich�e convenablement dans l'�glise ou dans la sacristie.


Donn� � Aire, en notre Palais Episcopal, sous notre seing, le sceau de nos armes et le contre seing de notre secr�taire, le 12 janvier 1846
? Fs Ad. Ad. Ev�que d'Aire
Par mandement de Mgr l'Ev�que
A.Dulin ch. vic. g�n.
 
Pour copie conforme Lacausse Ptre Dt

 -------------------


GLAN� DANS LES ARCHIVES

1733 ( Etude de Ma�tre Sarrade, notaire � Saint-Vincent-de-Tyrosse).

Le 1er MARS 1733, Me Michel DUPOURTAU, pr�tre cur� d'Angresse, procureur constitu� de M. le Bailly de Gal�au, grand croix, vicaire g�n�ral, lieutenant-G�n�ral et Receveur de l'ordre de Malte dans le Grand Prieur� de Toulouse, commandeur de la Salve et Bayonne, baille � titre de ferme pour 7 ans et 12 livres l'an � Dominique Lalanne d'Angresse, toute la portion des fruits d�cimaux dans SAUBION appartenant � Messieurs les chevaliers de Malte.
Pr�sent: Me de Lartigue avocat et Procureur de son Altesse Monseigneur le Duc de Bouillon en la juridiction de Maremne.

 

1779  Le vingti�me du mois de Juin mil sept cent soixante dix neuf en la paroisse d'Angresse, vicomt� de Maremne, sous le portalet de l'�glise dicelle, Issue de vepres pardevant le Notaire Royal soussign�, pr�sents les t�moins bas nomm�s, ont comparu:
Fran�ois Petes et Jean Bib�, laboureurs habitants de la pr�sente paroisse, Marguilliers ou fabriciens en Exercisse de l'Eglize dicelle, lesquels ont dit avoir les deux derniers dimanches aux Issues des Messes paroissialles expos� en afferme les fruits et revenus de la pr�sente Recolte et de celle Dautomne prochaine, appartenants � la Fabrique et Eglize de celieu en quoy quele tout consiste ou puisse consister, une perception seulement de chacune espece, dans les Lieux et En la Maniere de les percevoir Jusqua pr�sent uzit�e et pratiqu�e, et averti que la Delivrance en Seroit ce Jourdhuy, au present lieu et .... faite en faveur du plus offrant et dernier Encherisseur aux conditions et qualiffications suvantes, que le Bailliste rennoncera a tous cas fortuits, except� de ceux du fait du prince et des Ennemis de letat sur les Lieux; que sans Diminution du prix il Remetra a M. le Cur� Le grain D'usage pour la Retribution.

--------
Relev� Anne-Marie Bellenguez



  • Haut de page
  • Ajouter aux favoris
  • Gestion du site
  • Imprimer la page
  • Ecrire au webmaster
Tous droits réservés Cote Sud Memoire Vive ©2012

上車盤| 搵樓| 豪宅| 校網| 居屋| 貝沙灣| 美孚新邨| 嘉湖山莊| 太古城| 日出康城| 九龍站 | 沙田第一城| 樓市走勢| 青衣| 西半山| 西貢| 荃灣|

雪茄网购| 雪茄| 哈瓦那雪茄| 雪茄价格| 雪茄烟网购| 雪茄专卖店| 雪茄怎么抽| 雪茄烟| 雪茄吧| 陈年雪茄| 大卫杜夫雪茄| 保利华雪茄| 古巴雪茄品牌| 古巴雪茄| 古巴雪茄多少钱一只| 古巴雪茄专卖网| 烟斗烟丝| 小雪茄| 金特罗雪茄| 帕特加斯d4 | 蒙特雪茄| 罗密欧朱丽叶雪茄| 网上哪里可以买雪茄| 限量版雪茄| 雪茄专卖| 雪茄专卖网| 雪茄哪里买| 买雪茄去哪个网站| 推荐一个卖雪茄的网站| 雪茄烟| 古巴雪茄价格| 雪茄海淘| 雪茄网|

橫額| 貼紙| 貼紙印刷| 宣傳單張| 海報| 攤位| foamboard| 喜帖| 信封|

QR code scanner| SME IT| system integration| inventory management system| label printing| Kiosk| Voice Picking| POS scanner| POS printer| System Integrator| printing labels| Denso| barcode| handheld| inventory management| warehouse management| stock taking| POS| Point of sale| Business service| Web Development| app development| mobile app development| handheld device| inventory management software| pos system| pos software| pos hardware| pos terminal| printer hong kong| receipt printer| thermal printer| thermal label printer| qr code scanner app| qr scanner app| online qr code scanner| qr code scanner online mobile| qr code scanner download| mobile solutions| mdm solutions| mobile device management|

邮件营销| Email Marketing 電郵推廣| edm营销| edm| 营销软件| 推广软件| 邮件群发软件| 邮件群发| email marketing| direct marketing| email marketing software| email marketing service| email marketing tools| email mkt| remarketing| edm| edm marketing| email subscription| website subscription| email survey| email whitelist| sign up form| email subject line| subject line| email subject| best email subject lines| free email marketing| Mailchimp| Hubspot| Sendinblue| ActiveCampaign| Aweber| 邮件主题怎么写| 邮件主题| 邮件模板| Maichimp| benchmark| SMS|

Tomtop| Online Einkaufen| online shop| Autozubehör| Bekleidung| Kopfhörer| badausstattung| Badmöbel| smartwatch günstig| Luftbefeuchter| lichtbox| Kosmetiktaschen| Make-Up Pinsel| Smartphones günstig| tablet günstig| Wanderstock| fahrrad maske| spielekonsole| spielkonsole| Geldbeutel| Gaming Kopfhörer|

electric bike| best electric bike| electric bikes for adults| e bike| pedal assist bike| electric bikes for sale| electric bike shop| electric tricycle| folding electric bike| mid drive electric bike| electric trike| electric mountain bike| electric bicycle| electric bike review| electric fat bike| fat tire electric bike| women's electric bike |

office| 地產代理| 辦公室| Property Agent| Hong Kong Office Rental| hong kong office| 物業投資| office building| Commercial Building| Grade A Office| 寫字樓| 商業大廈| 甲級寫字樓| 頂手| 租寫字樓| leasing| Rent Office| 地產新聞| office for sale|

school| international school of hong kong| international school| school in Hong Kong| primary school| elementary school| private school| UK school| british school| extracurricular activity| Hong Kong education| primary education| top schools in Hong Kong| Preparatory| best international schools hong kong| best primary schools in hong kong| primary school hong kong| private school hong kong| british international school| extra-curricular| school calendars| boarding school| school day| Bursary|

electric bike| Best smartwatch| Best Wilreless earphones|