cote sud memoire vive



� Les fr�res GELIBERT Une rue de Capbreton porte ce nom �

 

UNE FAMILLE DE PEINTRES ANIMALIERS:

LES G�LIBERT .

 

 

Toute petite fille, j'adorais feuilleter un tr�s vieux, tr�s grand livre d'images fourmillant d'animaux, les �Fables de La Fontaine �. Cela faisait mon �merveillement et je m'amusais aussi � d�chiffrer les signatures des lithographies dont l'une  �tait "G. G�libert".

Plus tard je d�couvris que l' illustrateur s'appelait Gaston, qu'il avait v�cu � Capbreton et oeuvr� avec son fr�re a�n� Jules-Bertrand � embellir notre commune. Eglise, mairie et h�tel de ville, poss�dent des oeuvres parfois monumentales et toujours remarquables. Tout ceci sans compter les collections particuli�res.

Capbreton leur a d�di� une � rue des Fr�res G�libert � et une "rue Saint-Hubert" (patron des chasseurs).

Les deux artistes ont baign� d�s l'enfance dans un milieu propice � l'�panouissement de leur art puisque leur p�re, Jean-Pierre Paul GELIBERT, dit "Paul", aquarelliste et peintre animalier de renom, a �t� leur professeur. N� � la Force, dans l'Aude en 1802, il est d�c�d� dans les Hautes Pyr�n�es � La Barthe de Neste le 24 septembre 1882 � Labarthe de Neste, (Hautes Pyr�n�es), � 80 ans. Professeur � l'�cole des Beaux-Arts de Toulouse, il exposa au Salon de 1835 � 1880.

Professeur de dessin � Pau, il est cit� en 1840 comme directeur du mus�e de Pau, � un de ces hommes qui ont la plus salutaire influence dans nos contr�es �loign�es, o� ils font p�n�trer par leurs conseils, autant que par leurs exemples, l'amour de ces beaux-arts qui font la vie honn�te et heureuse �.

Il a cr�� une m�thode pour l'enseignement du dessin avec un appareil : le "stigmographe, petite r�gle gradu�e que l'on proportionne � la longueur du bras de l'enfant..." (Eug�ne V�ron .Courrier de l'Art). La revue "La C�l�brit�"du 1er octobre 1864 d�crit un appareil dit "perspectom�tre" :

 "Monsieur Paul G�libert a ouvert un cours de perspectom�trie. Ce cours a lieu 3 fois par semaine, le matin pour les jeunes gens et l'apr�s-midi pour les demoiselles." 

 

Fondateur du Mus�e des Pyr�n�es � Bagn�res de Bigorre, sa production est abondante en peintures � l'huile ou aquarelles.


L'inventaire ne sera jamais exhaustif mais on peut citer en reconstituer quelques bribes, de m�me que pour ses fils.

En 1831 le bulletin de la Soci�t� de G�ographie fait �tat d'un livre illustr� intitul� "voyage pittoresque, historique et philosophique dans les Pyr�n�es fran�aises"

En 1839 il peint � Le Pacage �

Il a envoy� au Louvre des � animaux passant un gu� �. Le tableau que la critique trouvera vif, anim�, p�tulant.(revue l'Artiste)

En 1841 la revue l'Artiste lui consacre encore quelques lignes : � M. G�libert avait d�ploy� tout le naturel et toute la vigueur de son pinceau dans ses � animaux � l'abreuvoir � et son � �tude d'animaux �. Il illustre aussi la Revue B�arnaise.

Une peinture sur panneau, dat�e de 1842, � le taureau �, a �t� pr�sent�e dans une vente publique, il peint �galement une "vue d'Oloron". Cette m�me ann�e il illustre de 12 planches lithoraphiques "Le Routier des provinces m�ridionales"  �dit� � Toulouse.

Il est m�daill� au Salon de 1843. Eug�ne V�ron, ans la revue "le courrier de l'Art" de 1882 cite dans sa rubrique de n�crologie :" le roi Louis-Philippe, accompagn� des membres du jury, visita le salon. Ce tableau de M. G�libert le frappa. Il fit partager son admiration aux membres du Jury, qui donna � cette oeuvre la m�daille d'or."

A Toulouse, au mus�e des Augustins, se trouve un paysage � l'huile dat� de 1858, expos� au salon des artistes fran�ais en 1859 : � la descente des troupeaux de la montagne. Hautes Pyr�n�es �. il avait �t� acquis cette m�me ann�e par Napol�on III sur le bugjet de la liste civile.

En visitant aussi les mus�es de Bagn�res, de Pau, de Lourdes, de St Etienne, de Biarritz, au Mus�e Basque de Bayonne, et bien d'autres encore, vous trouverez sa signature. A la biblioth�que de Toulouse, de tr�s nombreuses lithographies et d'autres figurent dans des collections particuli�res.

 

 

 

 

 

 

 

Prospectus d'un ouvrage de Paul G�libert, (5 lithographies) d�di� au Roi.

Biblioth�que municipale de Toulouse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ch�teau de Henry 4 � Pau

Biblioth�que municipale de Toulouse.

 

 Vue de Bayonne 1836

Biblioth�que municipale de Toulouse.

 

Le 10 janvier 1863 a lieu une "vente de beaux tableaux modernes provenant de la collection du feu Roi Louis-Philippe" o� figure un tableau de G�libert intitul� "Moutons". 

Ren� Cuzacq, dans la revue de � la St� des Sciences Lettres et Arts de Bayonne � de 1976, cite de Paul G�luibert: � une ch�vre et un vautour se disputant une proie, pacage de moutons, ch�vres, � � (Emport� par son enthousiasme, Cuzacq va m�me jusqu'� lui attribuer la paternit� de � la chasse miraculeuse de St Hubert �, dans l'�glise de Capbreton,  oeuvre ma�tresse de son fils Jules-Bertrand !)

En 1866 il expose au Salon � Une cour de ferme".

En lithographie, une "Vierge", imprim�e � Paris.

Le minist�re de la culture poss�de des photos de ses travaux � vaches � l'abreuvoir �. "Souvenir de la for�t de Fontainebleau". Il eut 6 enfants: 3 filles (Th�r�sia, Sosth�nie et Marie) et 3 gar�ons, de son mariage aveCaroline Charlotte Doroth�e Artigala,n�e � Campan. Un des fils, L�opold, suivra une carri�re militaire et sera zouave pontifical en 1870. Il suivait les traces de son grand-p�re, Honor� G�libert, colonel d'empire n� en 1770, fait baron par Louis XVIII (?) et d�c�d� le 08.02.1863, commandeur de la l�gion d'honneur et chevalier de l'ordre de Saint Louis (voir plus basla note qui lui est consacr�e.)

Les deux autres fils de Paul G�libert, artistes pr�cit�s � qui Capbreton doit tant, sont Jules-Bertrand, l'a�n� et Gaston. Notons qu'une de leur soeur Sosth�nie fut peintre, elle aussi, et qu'elle enseigna le dessin aux jeunes femmes dans l'�cole artistique et industrielle fond�e � Bagn�res en 1861 par Paul G�libert et son fils Jules Bertrand (qui suit).


Jules Bertrand G�LIBERT, dit "Jules", comme son grand p�re paternel, n� � Bagn�res de Bigorre le 27 novembre 1834, est d�c�d� � Capbreton le 18 avril 1916.

Grand dictionnaire universel du XIXe si�cle de M. Pierre Larousse (1866-1877) note : ". Fils du baron G�libert, colonel de l'empire, il fut d'abord employ� dans l'administration et suivit en 1824 l'arm�e fran�aise en Espagne comme attach� aux fournitures. Rentr� en France, il se fixa � Bagn�res-deBigorre" ... Inscrit aux Beaux Arts, �l�ve de son p�re et aussi du sculpteur Griffoul-Dorval,  il va de succ�s en succ�s.
Il expose d'abord des sculptures. En 1855 les journaux de Bagn�res font mention de ses premi�res expositions. En 1860 il r�alise la statue de �Druid�, un chien du prince imp�rial, fils de Napol�on III. Son atelier se trouve � Montmartre, 17 boulevard Pigalle.

Il obtient en 1861 une mention honorable au Salon des Artistes Fran�ais. C'est cette m�me ann�e qu'il �pouse � Paris Marie F�licit� Pelleport, fille de Jules Pelleport, directeur des poudres au ministere e la guerre, d'o� naitront 4 enfants. (L'a�n�, Ren�, mourra jeune d'une piq�re de vip�re, les enfants Alice, Raymond et Pierre ont assur� la post�rit�.)

Le couple s'installe d'abord � Farcy-les-Lys,  puis � Avon.

En 1865 Jules-Bertrand habite  Clamart, au 6 de la rue des Truilles o� il est l'�l�ve de Louis-Godefroy Janin, sp�cialiste des sc�nes animali�res et des tableaux de chasse. 

Lui m�me chasseur passionn� il a trouv� sa voie. Cependant, les animaux du tableau � Hallali du chevreuil � qu'il pr�sente au Salon de 1865 seront jug�s comme � petitement dessin�s et d'une couleur un peu terne �.

En 1868 il part en Ecosse avec son ami Gustave Dor� et reviendra de ce s�jour avec de nombreuses commandes.

D�s 1869 il re�oit une 3� m�daille au Salon
En 1870 il illustre des revues avec son fr�re. On sait qu'il cosignait souvent ses oeuvres avec celui-ci, Jules peignant les animaux tandis que Gaston s'attachait au d�cor et aux paysages.

En 1875 il pr�sente un "Hallali de cerf dans les mares de Belle Croix". (for�t de Fontainebleau).

En 1879 il s'installe dans les Hautes Pyr�n�es

L'abb� Gabarra a racont� sa rencontre "miraculeuse" avec Jules Bertrand et son fr�re Gaston.
 Le12.06.1881 on rel�ve dans le Registre des D�lib�rations de Capbreton : "M.Jules G�libert, peintre distingu� dont la r�putation est acquise, ayant l'intention de s�journer quelques temps dans le pays, offre de faire les d�corations de l'�glise paroissiale, � la condition que la Commune paie l'achat des peintures n�cessaires et fournisse les �chafaudages. La fourniture des couleurs ne sera payable que dans deux ans et la d�pense de ces travaux est �valu�e � 2000.Frs."

Le maire Anatole de Saint-Martin et son Conseil acceptent la proposition de M.G�libert avec reconnaissance. Une somme de 2000.Frs. est vot�e pour les couleurs et les �chafaudages demand�s par l'artiste

Il continue d'exposer au Salon de la St� des Artistes fran�ais o� re�oit une 2�m�daille en 1883.

C'est en 1887, qu'il se fixe d�finitivement � Capbreton o� il a contribu� de mani�re remarquable � l'am�lioration du patrimoine par la d�coration de l'�glise (Voir : Fresques). La maison qu'il a faite b�tir en 1892, route de Labenne, (actuelle rue Jean Lartigau) s'appelle toujours � la villa St. Hubert �.

Il devient Hors Concours en 1895. Les critiques admirent � la vigueur du dessin et de la couleur, du mouvement et l'acuit� de l'observation �.

A l'Exposition Universelle de 1889 et � celle de 1900, il a obtenu des m�dailles de bronze.

Grand amateur de chasse � courre, il a suivi le  Rallye Sivry � Fontainebleau et l'�quipage Bois Boudran avec le Comte Greffulhe et aussi avec le baron de Lassus. Il s'�tait li� d'amiti� avec ce dernier qui viendra lui rendre visite en 1904 dans son atelier de Capbreton et passa commande d'une r�plique de 1m10 sur 1m50, du tableau "la conversion de Saint-Hubert" qui orne l'�glise de Capbreton. 

                                                                                

En 1905, il re�oit la Croix de la L�gion d'Honneur des mains du pr�sident de la R�publique M.Loubet.

 

  C'est lui qui a fond� le "Salon des peintres de chasse et de v�nerie" dont il sera Pr�sident � vie. On le trouve laur�at de plusieurs expositions universelles, en France (M�daille de bronze) et de m�me � l'�tranger. Ses tableaux, aquarelles et fusains figurent dans de nombreux ch�teaux de France, chez les Murat, Wagram, Carayon-Latour, etc. ainsi que dans des mus�es de New-York, Londres, Paris, Bagn�res, Cambrai, St-Etienne, Tarbes...(Cf .Dictionnaire Benezit) etc.

 

 

 

 


 

 

 

 

Salon de 1912. Jules B. G�libert :" Les vendangeuses"

 

 

Gaston G�LIBERT, (1850 - 1931 ), n� � ASTE ( Htes Pyr�n�es) le 18.09.1850, a 17 ans de moins que son fr�re. Peintre animalier il suivit ses traces de son fr�re apr�s avoir �t�, lui aussi, �l�ve de son p�re.

Il habitait � Chatillon sous BAGNEUX, pavillon du Gerfaut, en 1880. Cette ann�e l�, les 3 G�libert, p�re et fils exposent au Salon des artistes Fran�ais o� Gaston pr�sente "Les familiers du Cardinal de Richelieu"

Il re�oit la m�daille d'honneur du salon en 1904 et une m�daille de bronze en 1924.

 

 Salon de 1973. Salon des Artistes Fran�ais. Gaston G�libert. "Epagneul au rapport et Setter irlandais".  

 

On lui d�cerne en 1921, le prix Rosa Bonheur pour son oeuvre "Chiens de guerre". (Rappelons que Rosa Bonheur, 1822-1899, peintre fran�aise, s'�tait sp�cialis�e dans les repr�sentations animali�res.)

En 1923 il expose au Salon un � combat de cerfs �. Il habite alors Chatillon sous Bagneux, pavillon du Gerfaut, il peint "les loups"

En 1924 il re�oit une m�daille de bronze

En 1925, r�pertori� comme �l�ve de son p�re, il expose au Salon un � Hallali de sanglier, la nuit"

Il ne se maria pas, suivit son fr�re � Capbreton o� tous deux avaient leurs ateliers tout proches.

C'est une dizaine d'ann�es apr�s son fr�re a�n�, vers 1898, que l'on commence � trouver ses oeuvres � Capbreton.

Et on retrouve chez lui la m�me talent du dessin, la pr�cision du trait, le souci du r�alisme

Il d�c�de � CAPBRETON le 22 novembre1931, dans sa villa "La Buissonni�re", voisine de celle de son fr�re mais il a laiss� � Capbreton des oeuvres ma�tresses:


- Le tigre et le Paon (Hotel de Ville de CAPBRETON)


- Le Pass� de Capbreton (Hotel de Ville )


- Des fresques dans l'�glise.

 

 Un grand tableau de Gaston G�libert est expos� sous le porche de l'�glise de Laluque sous l'inscription "Ils savaient que la France vaut la peine de mourir et que  Dieu donne le ciel aux martyrs de la Patrie". Ce tableau, offert par M. F�lix Dass�, propri�taire d'une briqueterie � Laluque, repr�sente son fils Henri, mort � la Grande Guerre, partageant la passion du Christ.


Anne-Marie Bellenguez

 --------

 

Honor� GELIBERT, colonel baron

 

EXTRAIT DE PRESSE

Journal de Toulouse politique et litt�raire. Lundi 14.12.1863 :

 

Carcassonne, 12 d�cembre 1863. 

"Nous apprenons la mort d'un des derniers d�bris des premi�res guerres de la R�publique et de l'Empire.

M. le colonel baron G�libert, commandeur de la L�gion-d'honneur, chevalier de Saint-Louis, est d�c�d� mardi dernier � Laforce, dans la 94�me  ann�e de son �ge. 

Le baron Honor� G�libert, (17.03.1770-08.12.1863), colonel d'empire, avait eu 22 enfants de deux mariages. "

 

 

 




| Haut de pageAjouter aux favorisGestion du siteImprimer la pageEcrire au webmaster
Site mis a jour avec Izyweb
Tous droits r�serv�s Cote Sud Memoire Vive �2011

上車盤| 搵樓| 豪宅| 校網| 居屋| 貝沙灣| 美孚新邨| 嘉湖山莊| 太古城| 日出康城| 九龍站 | 沙田第一城| 樓市走勢| 青衣| 西半山| 西貢| 荃灣|

雪茄网购| 雪茄| 哈瓦那雪茄| 雪茄价格| 雪茄烟网购| 雪茄专卖店| 雪茄怎么抽| 雪茄烟| 雪茄吧| 陈年雪茄| 大卫杜夫雪茄| 保利华雪茄| 古巴雪茄品牌| 古巴雪茄| 古巴雪茄多少钱一只| 古巴雪茄专卖网| 烟斗烟丝| 小雪茄| 金特罗雪茄| 帕特加斯d4 | 蒙特雪茄| 罗密欧朱丽叶雪茄| 网上哪里可以买雪茄| 限量版雪茄| 雪茄专卖| 雪茄专卖网| 雪茄哪里买| 买雪茄去哪个网站| 推荐一个卖雪茄的网站| 雪茄烟| 古巴雪茄价格| 雪茄海淘| 雪茄网|

橫額| 貼紙| 貼紙印刷| 宣傳單張| 海報| 攤位| foamboard| 喜帖| 信封|

QR code scanner| SME IT| system integration| inventory management system| label printing| Kiosk| Voice Picking| POS scanner| POS printer| System Integrator| printing labels| Denso| barcode| handheld| inventory management| warehouse management| stock taking| POS| Point of sale| Business service| Web Development| app development| mobile app development| handheld device| inventory management software| pos system| pos software| pos hardware| pos terminal| printer hong kong| receipt printer| thermal printer| thermal label printer| qr code scanner app| qr scanner app| online qr code scanner| qr code scanner online mobile| qr code scanner download| mobile solutions| mdm solutions| mobile device management|

邮件营销| Email Marketing 電郵推廣| edm营销| edm| 营销软件| 推广软件| 邮件群发软件| 邮件群发| email marketing| direct marketing| email marketing software| email marketing service| email marketing tools| email mkt| remarketing| edm| edm marketing| email subscription| website subscription| email survey| email whitelist| sign up form| email subject line| subject line| email subject| best email subject lines| free email marketing| Mailchimp| Hubspot| Sendinblue| ActiveCampaign| Aweber| 邮件主题怎么写| 邮件主题| 邮件模板| Maichimp| benchmark| SMS|

Tomtop| Online Einkaufen| online shop| Autozubehör| Bekleidung| Kopfhörer| badausstattung| Badmöbel| smartwatch günstig| Luftbefeuchter| lichtbox| Kosmetiktaschen| Make-Up Pinsel| Smartphones günstig| tablet günstig| Wanderstock| fahrrad maske| spielekonsole| spielkonsole| Geldbeutel| Gaming Kopfhörer|

electric bike| best electric bike| electric bikes for adults| e bike| pedal assist bike| electric bikes for sale| electric bike shop| electric tricycle| folding electric bike| mid drive electric bike| electric trike| electric mountain bike| electric bicycle| electric bike review| electric fat bike| fat tire electric bike| women's electric bike |

office| 地產代理| 辦公室| Property Agent| Hong Kong Office Rental| hong kong office| 物業投資| office building| Commercial Building| Grade A Office| 寫字樓| 商業大廈| 甲級寫字樓| 頂手| 租寫字樓| leasing| Rent Office| 地產新聞| office for sale|

school| international school of hong kong| international school| school in Hong Kong| primary school| elementary school| private school| UK school| british school| extracurricular activity| Hong Kong education| primary education| top schools in Hong Kong| Preparatory| best international schools hong kong| best primary schools in hong kong| primary school hong kong| private school hong kong| british international school| extra-curricular| school calendars| boarding school| school day| Bursary|

electric bike| Best smartwatch| Best Wilreless earphones|